Formation Professionnelle

A Bruxelles, on distingue 4 grands types d’opérateurs de formation professionnelle. Ces opérateurs ont des publics cibles définis et des méthodes pédagogiques spécifiques. Ils travaillent également en collaboration avec le Service PHARE qui s’occupe, entre autres, de faciliter l’accès des personnes handicapées aux formations.

Bruxelles Formation

Bruxelles Formation est l’institut bruxellois francophone de la formation professionnelle. Il dépend du Service Public Francophone Bruxellois. Le Forem Formation est son équivalent pour la Wallonie et le VDAB est son équivalent pour la Flandre et les bruxellois néerlandophones.

  • Missions :

    • L’institut organise des formations permettant à son public cible de se qualifier dans un métier, se perfectionner dans une fonction ou se reconvertir dans une autre profession.

    • Il est aussi régisseur de la formation professionnelle à Bruxelles : il coordonne et régule l’entièreté des actions de formation qui sont développées pour les Bruxellois francophones. 

  • Public cible : Bruxelles Formation s’adresse aux jeunes, aux chercheurs d’emploi et aux travailleurs. En 2014, près de 10 000 personnes ont eu recours aux formations de Bruxelles Formation.

  • Offre de formation :

    • L’offre de formation s’organise sur 9 pôles,

    • comporte différents types de formation : alphabétisation, préformation, formation de base, formation qualifiante, perfectionnement, etc.,

    • et s’étend sur de nombreux secteurs : construction, logistique, métiers administratifs, gestion/management, multimédia, etc.

  • Partenaires : Bruxelles Formation entretient des partenariats soutenus avec l’Efp/SFPME, l’enseignement de Promotion Sociale, les OISP, le service PHARE, les Fonds de formation et la Validation des Compétences.

  • Bases légales : Le décret du 17 mars 1994 porte la création de l’Institut.

Efp/SFPME

L’efp est le centre bruxellois de formation des classes moyennes. Il est une asbl sous la tutelle du SFPME, un service intégré au Service Public Francophone Bruxellois. L’IFAPME est son équivalent en Wallonie et Syntra est son équivalent en Flandre et pour les Bruxellois néerlandophones.

  • Missions :

    • organiser des formations permettant l’accès à une qualification professionnelle permettant l’exercice d’une profession de salarié ou d’indépendant

    • organiser des formations permettant le perfectionnement dans un domaine d’activités

  • Public cible : jeunes à partir de 15 ans, chercheurs d’emploi et travailleurs. En 2014, près de 5500 personnes se sont formées à l’efp.

  • Offre de formation :

    • S’organise sur 10 pôles d’activités : Alimentation, Art, Bien-être, Commerce, Comptabilité, Construction, Electrotechnique, Gestion, Mobilité, Services

    • Comporte des formations en alternance pour les apprentis (à partir de 15 ans) et les futurs chefs d’entreprise (à partir de 18 ans), de la formation continue et de l’accompagnement pédagogique à la création d’entreprise.

  • Partenaires : l’efp/SFPME a des partenariats soutenus avec la Chambre Belge des Comptables, Bruxelles Formation, Syntra Brussel, le service PHARE, la VDC, Formelec, Educam et l'Association Ouvrière belge des Compagnons du Devoir.

  • Bases légales : l’efp/SFPME est issu de l’accord de coopération du 20 février 1995 relatif à la formation pour les classes moyennes et les petites et moyennes entreprises, conclu entre la COCOF et la Région Wallonne. Le décret du 17 juillet 2003 crée le SFPME.

Les OISP

Les Organismes d’Insertion SocioProfessionnelle (OISP) sont des opérateurs associatifs luttant contre l’exclusion sociale et professionnelle des demandeurs d’emploi bruxellois. Ils les forment et les accompagnent pour leur permettre une insertion sociale et professionnelle durable. Les OISP sont agréés par la COCOF et conventionnés par Bruxelles Formation (volet formation) et par Actiris (volet accompagnement).

On distingue 4 types d’OISP : les Ateliers de Formation par le Travail (AFT), les opérateurs de formation, les Missions locales (MLOC) et les opérateurs de guidance. La formation professionnelle est leur principale activité.

  • Missions : Les OISP organisent des formations professionnelles dans des secteurs porteurs d’emplois et des formations préqualifiantes (de l’alphabétisation aux préformations) visant l’insertion socioprofessionnelle des demandeurs d’emploi.

  • Public cible : Ces opérateurs s’adressent prioritairement aux demandeurs d’emploi qui n’ont pas acquis de diplôme de l’enseignement secondaire supérieur, inférieur ou primaire. En 2015, 4.351 personnes ont suivi une formation organisée dans un OISP.

  • Offre de formation :

    • L’offre de formation est organisée par ces 31 opérateurs de formation (dont 27 membres de la FeBISP), les 10 AFT (tous membres de la FeBISP) et les 9 MLOC bruxelloises (toutes membres de la Febisp).

    • L’offre comporte différents types de formation : alphabétisation, formation de base, préformation, formation par le travail, formation qualifiante, formation innovante et action de sensibilisation et d’orientation vers des métiers.

    • L’offre de formation concerne de nombreux secteurs : commerce et vente, construction, administratif, santé et social, horeca/tourisme, industrie, technologies de l’information et de la communication (TIC), socioculturel, etc.

  •  Partenaires institutionnels : la COCOF pour l’agrément des OISP, Bruxelles Formation et Actiris pour les conventionnements des volets formation et accompagnement ainsi que le Fonds Social Européen (FSE). Par ailleurs, la majorité des OISP bruxellois sont fédérées au sein de la FeBISP, la Fédération bruxelloise des organismes d'insertion socioprofessionnelle et d'économie sociale d’insertion.

  • Partenaires opérationnels : Pour le volet formation, les OISP travaillent en collaboration avec Bruxelles Formation et certains également avec l’Enseignement de Promotion sociale. Par ailleurs, de nombreux partenariats opérationnels existent au sein même du dispositif ISP (entre opérateurs de formation, AFT et MLOC).

  • Bases légales : Le dispositif d’insertion socioprofessionnelle est régi par le décret de la COCOF du 27 avril 1995 sur l’agrément des OISP et sur le subventionnement de leurs activités de formation professionnelle.

Les fonds sectoriels

Les fonds sectoriels sont chargés de soutenir la politique de formation des entreprises du secteur concerné.

Dans les principales branches de l'économie, les partenaires sociaux ont mis en place des fonds pour la formation, afin de stimuler et soutenir la formation continue. Ils s’adressent ainsi principalement aux travailleurs. En général, ces fonds sont gérés paritairement par les partenaires sociaux et coopèrent étroitement avec les établissements de formation du service public de l'emploi et de l'enseignement pour la mise en œuvre des actions de formation ou de sensibilisation.