Enseignement

En Belgique, l’enseignement est obligatoire jusque 18 ans.

L’enseignement non-obligatoire comprend l’enseignement supérieur (hautes écoles et universités), et l’enseignement de Promotion sociale (enseignement modulaire délivrant des diplômes de la FWB de niveau fondamental, secondaire ou supérieur).

L’enseignement obligatoire est constitué des six années de l’enseignement fondamental (de 6 à 12 ans) et des six années de l’enseignement secondaire. L’enseignement secondaire est divisé en trois degrés. L’enseignement fondamental et le premier degré de l’enseignement secondaire forment un continuum pédagogique, au terme duquel les élèves sont orientés vers la section de transition (supposant une continuité vers l’enseignement supérieur) ou vers la section de qualification (contribuant à l’apprentissage d’un métier, sans exclure une continuité vers l’enseignement supérieur). Cette section est organisé selon le principe du plein exercice (à l’exception des stages en milieu de travail, l’apprentissage se déroule au sein de l’établissement scolaire) ou selon le principe de l’alternance (l’apprentissage se déroule alternativement dans l’établissement scolaire et dans le milieu de travail).

L’enseignement spécialisé, à la différence de l’enseignement ordinaire, est organisé sur base d’une pédagogie et d’un encadrement adaptés aux besoins éducatifs spécifiques des élèves (sur le plan physique, cognitif ou comportemental).

  • Missions :

    Les missions de l’enseignement fondamental et secondaire ont été établies par le Décret Missions du 24 juillet 1997 :

  • Cadre institutionnel : L’enseignement public est organisé différemment selon le réseau duquel relève l’établissement :

    • les réseaux officiels, organisés par les pouvoirs publics : le Pouvoir Organisateur (PO) est la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les établissements financés par la FWB ; le PO est la commune ou la province (la Cocof à Bruxelles) pour les établissements subventionnés par la FWB

    • les réseaux libres, organisés par des associations privées, le PO étant une ASBL : le réseau libre confessionnel (catholique, protestant, orthodoxe, islamique, israélite) et le réseau libre non-confessionnel, tous deux subventionnés par la FWB

    Les PO de l’enseignement subventionné adhèrent à une des Fédérations de pouvoirs organisateurs : le CECP et CPEONS pour l’enseignement officiel, le SEGEC pour le réseau libre confessionnel et la FELSI pour le réseau libre non-confessionnel.

  • Partenaires : Les établissements scolaires collaborent étroitement avec les Centres Psycho-médicaux-sociaux (CPMS) de leur réseau. Ceux organisant des options de l’enseignement qualifiant collaborent également, à des degrés divers, avec les Fonds sectoriels et les acteurs locaux du monde du travail, notamment pour les stages et les jurys de qualification. Les élèves et enseignants ont accès aux Centres de Technologie Avancées (CTA) ainsi qu’aux Centres de Référence (CDR) bruxellois et, dans certaines conditions, aux Centres de Compétences(CDC) wallons.

Enseignement qualifiant de plein exercice – ordinaire et spécialisé

  • Public cible : les élèves souhaitant davantage de cours axés sur l’exercice d’une profession, avec un volume horaire de cours pratiques équivalent (Technique de qualification) ou supérieur (Professionnel) à celui des cours théoriques. L’enseignement spécialisé, à la différence de l’enseignement ordinaire, est organisé sur base d’une pédagogie et d’un encadrement adaptés aux besoins éducatifs spécifiques des élèves (sur le plan physique, cognitif ou comportemental).

  • Offre de formation :

Enseignement qualifiant en alternance – ordinaire et spécialisé

  • Public cible : les élèves souhaitant un apprentissage professionnel acquis directement dans le monde du travail. L’élève suit des cours théoriques deux jours par semaines dans un Centre d’Education et de Formation en Alternance (CEFA), et trois jours par semaine sur un lieu de travail. Il conclut un contrat avec son employeur et est rémunéré. L’enseignement spécialisé organise également de l’enseignement en alternance, sur base d’une pédagogie et d’un encadrement adaptés aux besoins éducatifs spécifiques des élèves (sur le plan physique, cognitif ou comportemental).

  • Offre de formation :

    • L’offre d’enseignement qualifiant francophone en alternance est répartie sur 5 CEFA à Bruxelles (2ème et 3ème degré), concerne des élèves inscrits dans 12 établissements scolaires d’enseignement ordinaire, et 2 établissements d’enseignement spécialisé.

    • 6 secteurs sont concernés par des options organisées en alternance : Agronomie, Industrie, Construction, Hôtellerie-Alimentation, Economie, et Service aux Personnes.

Enseignement de Promotion Sociale

L’enseignement de Promotion Sociale répond aux besoins spécifiques de formation continue tout au long de la vie en accueillant des étudiants aux parcours professionnels très diversifiés.

  • Public cible : les adultes souhaitant suivre une formation afin de répondre à différents besoins (qualification, initiation, perfectionnement, reconversion, recyclage, développement personnel,…). En raison de la souplesse de son organisation et de ses horaires adaptés, l’enseignement de promotion sociale permet à ces adultes de suivre des études tout en continuant à travailler.

  • Missions : constitué par le décret du 16 avril 1991, l’enseignement de promotion sociale vise l’accomplissement de deux objectifs :

    • Participer au développement des personnes, en favorisant leur épanouissement personnel par la promotion d’une meilleure insertion professionnelle, sociale, scolaire et culturelle

    • Répondre aux besoins de la société en développant des formations qui répondent aux demandes des entreprises, des administrations et des autres milieux socio-économiques et culturels.

  • Offre de formation : un nombre conséquent de formations, de niveau secondaire ou supérieur, sont proposées dans les 162 établissements de promotion sociale répartis sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Au terme de ces formations, des titres reconnus (certificats et diplômes) sont délivrés aux élèves.